Bonjour, je raconte ma vie.

« Quoi ?! Pas un seul article de toute la semaine ? Ah ouais t’es une meuf comme ça toi… »

Je ne vous ai pas oublié rassurez vous. On va dire que j’ai eu une semaine très intense, enchaînant rush sur rush, au travail, en cours etc. Je n’ai même pas eu le temps de faire les courses, du coup je me nourrie de gâteau Belvita, de nouilles chinoises et de Coca Zero. D’après mes calculs j’ai environ une nuit complète de sommeil de retard, ce qui me rend un peu stupide.

Mais qui dit semaine de rush, dit semaine de soirée et de shopping. Et oui, moi je suis une fille comme ça, plus j’ai de choses à faire, plus je m’en rajoute. J’aime bien. Et après je me plains de ne pas dormir je sais ce n’est pas logique.

panda

Lundi soir, je fête mes 5 mois avec mon homme, c’est tout jeune tout beau. On repeint mon appart avec du champagne, je reçois un appel où l’on m’annonce qu’il y a encore et toujours des problèmes pour ma présentation de mercredi. Genre la méga présentation pour les cours, celle sur laquelle on bosse 10h par semaine depuis un mois et demi, pas le petit power point de lopette. J’hésite à me mettre à pleurer et finalement je me venge en engloutissant un bol de cacahuète en cinq minutes chrono. Et merde… mon régime ! Heureusement, le chéri et le champagne était au rendez vous.

Mardi, rush total au boulot je suis sous l’eau. Quand je dépile du travail il y en a encore plus qui arrive. J’ouvre ma boîte mail perso (pourquoi j’ai fait ça je vous le demande ?!) et m’aperçois qu’il y a ENCORE des problèmes pour la présentation du lendemain. Je passe des heures à les régler, panique et pense sérieusement à me défenestrer du 4ème étage. Perdant un temps infini à travailler sur cette présentation, je suis encore plus à la bourre dans mon taff. Je sors à 19h30, rentre chez moi et recommence à bûcher jusqu’à 1h du matin avec les copines.

Mercredi, après avoir fait ma présentation orale avec mes très chères Moniques (on a déchiré c’était chouette) je me sens libérée d’un sacré poids. On arrive deuxième sur cinq, contentes mais un peu déçues de ne pas être première : on y était presque. Pour fêter ça, SHOPPING ! Il faut décompresser et la méthode universelle c’est de cramer sa carte bancaire, je m’achète donc un joli sac (je vous ferai un article) qui est justement assorti au vernis à ongle que je porte ce jour là : un signe. Des cours et des cours, puis le barbecue pour fêter la fin de ce devoir, un délire sur Europe Final Countdown, de la vodka, et voilà. J’atteins mon lit beaucoup trop tard et m’écroule.

Jeudi, rush again. On change pas les bonnes habitudes. Je passe une journée totalement What the fuck ?! qui semble passer à la vitesse grand V. Durant ma pause dej, je vais craquer sur deux rouges à lèvres Bourjois Edition Velvet (je les adore, je vous ferai un article). Je quitte le bureau à 19h30 et au lieu d’aller me coucher je vais au bar, parce que je suis d’une logique à toute épreuve. Bière, cidre, jagerbomb, depuis rue Mouffetard j’entends mon lit dans le 14ème qui crie mon nom. Je cède à son appel à 23h30 comme une grand-mère, et m’effondre comme un gros tas.

Et avec tout ça, je n’ai pas eu le temps de vous écrire d’article ! Quelle honte je sais, moi aussi j’ai honte. Du coup je vous ai raconté ma vie pour que vous voyez que j’ai une vraie bonne excuse. Je suis pardonnée ? Dites ouiiiii !

Comments
One Response to “Bonjour, je raconte ma vie.”
  1. jenepy dit :

    Oui ! Comme ça, sa justifie aussi le fait que j’ai rien écrit depuis longtemps. Trop de boulot et de sortie avec les Français de Dom Juan jusque pas d’heure que pour écrire.

    Repose toi ! C’est important😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :