François décide toi !

Nous y voilà ! Après Nicolas Sarkozy qui nous fait le coup de divorce pour la première fois dans l’histoire d’un président en exercice nous avons François Hollande qui nous impose une première dame avec qui il n’est pas marié. Alors d’accord, le changement c’est maintenant, mais on a des valeurs un peu traditionnel quand même alors il va falloir y aller mollo sur les nouveautés. D’autant que grâce aux frasques de notre représentant tout l’international se dit « on savait bien que les français avaient des mœurs légères ». Vous allez en entendre des « voulez-vous coucher avec moi ce soir » lors de vos voyages à l’étranger, notre réputation vient d’empirer (encore).

« Mais que vois-je qui arrive au loin ? Ah oui : les emmerdes »

Actuellement que se passe-t-il ? Un président impopulaire qui batifole avec une actrice, Julie Gayet, une jolie, une jeune, une mignonne et une première dame mal-aimée de tous (son compagnon ainsi que des français) qui se retrouve cocue aux yeux de toute la population.

Dans l’absolu on aimerait bien compatir parce qu’être trompé au final ce n’est pas facile à encaisser. Etre trompé devant tout un pays c’est encore plus dur. Etre trompé devant tout un pays qui ne vous aime pas, c’est l’apocalypse.  Ca lui a mis les nerfs à rude épreuve à Valérie Trierweiler, et la voilà qui part à l’hôpital. Loin d’attendrir le cœur des français cette comédie ne fait que mettre en exergue son côté adolescente qui lui a valu les inimitiés du pays. Ou alors c’était son insupportable arrogance je ne sais plus. Toujours est-il que la première dame est accusée de vouloir attirer la pitié et la sympathie en se posant en victime.

Ceux qui ont la mémoire courte me diront : « victime elle l’est déjà ». C’est probablement ce qu’on se serait tous dit, si la dite victime n’était pas l’arroseur arrosé ! Et oui, quand on se débrouille pour cocufier Ségolène Royal (et tweeter du soutien à son concurrent par pure mesquinerie) il ne faut pas s’attendre à avoir la tendresse des français quand son tour vient. Déjà sur Twitter (l’arme préférée de l’ex journaliste de Paris Match) on peut lire des « Dehors la Valoche ». Mais techniquement, si on écoutait les réseaux sociaux, on mettrait tout le monde dehors : première dame, président, gouvernement…

Faut que tu nous aides à comprendre là François, c’est laquelle la femme de ta vie ? On est largué (sans mauvais jeu de mot).

En tout cas, on peut lire dans Le Parisien que Valérie Trierweiler serait « prête à pardonner ». Tu m’étonnes, avec son cabinet et ses consultants à sa place je pardonnerai aussi. Mais qu’on n’essaye pas de nous faire croire que c’est par « amour pour François » sinon je vomis.

Enfin, c’est bien joli tout ça mais la vraie question qui nous intéresse dans l’absolu c’est plutôt : Monsieur le Président, on fait quoi pour la courbe du chômage ? Non parce que «Moi Président… » oh et puis vous aviez bien dit « Moi Président j’aurai une attitude exemplaire ». Comprenez que là pour le coup on flippe un peu.

Comments
3 Responses to “François décide toi !”
  1. cyrius300 dit :

    Quitte à choisir, je choisirai plutôt Julie Gayet… Mais je ne suis pas président de la République.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :