Celle qui rêvait d’être hors d’elle ( Seraphine vs Imagine Dragons )

Seraphine fixe les chimères. Des nuages elle en a plein la tête et a peur d’en rajouter, aussi elle préfère ne pas regarder le ciel trop longtemps. Ce n’est pas qu’elle a peur de se tenir la tête haute, c’est juste que le vague au niveau du macadam l’inspire plus que l’azur. Son humeur se reflète dans ses prunelles, ambiance grise et sale. Il est probable que rien, jamais, ne puisse égayer la peinture vivante de ses yeux éraillés. Les caniveaux qui longent sagement le trottoir charrient déchets, restes en tout genre, étoiles en morceaux et rêves oubliés. Le silence l’assourdie, c’est que ça fait longtemps qu’elle n’a pas été au calme.  Il faut que quelque chose change, mais si seulement elle savait quoi. Si son corps est parfaitement immobile, dans son cerveau c’est Sarajevo. Ca crie et hurle, se jetant contre les parois sans retenus, priant pour que ça s’arrête, gémissant en sourdine pour que le temps passe plus vite. Il faut que ça bouge, il faut que ça change, car à l’intérieur, ça s’agite, ça s’excite. Le suicide collectif est proche, Seraphine le sait et préférerait d’ailleurs l’éviter. Elle jette un œil aux passants, leur regard rempli de pitié lui donne des envies de meurtre. « Pauvre fille » semblent dire leurs yeux muets. Le soleil achève enfin sa course dans le néant, il était plus que temps. Elle soupire de soulagement et se lève, quittant l’asphalte pour rejoindre l’alcool et les espérances d’un soir. Ce soir encore elle pourra s’extirper de son corps pendant quelques heures. Demain matin elle sera à nouveau Seraphine. Cette pensée lui étreint la gorge, l’angoisse est un serpent insidieux qui s’enroule sans pitié autour des âmes décharnées. Comme la vie devient longue, se dit-elle, quand on en a assez d’être soi-même.

 

 

Un petit morceau de Seraphine pour entamer l’année. Peut-être qu’en 2014 j’arriverai enfin à mettre un point final à au moins une de mes histoires. C’est permis de rêver ! Je vous souhaite une très bonne année et vous fais partager ma découverte de la journée (oui je sais que je suis à la ramasse, ça fait un bail qu’ils ont du succès). J’aime particulièrement ce clip. Dites bonjour à Imagine Dragons. « Hello Sweetie »

Comments
3 Responses to “Celle qui rêvait d’être hors d’elle ( Seraphine vs Imagine Dragons )”
  1. Arthur L'elfe dit :

    Faut pas faire de mal aux peluches *_*

  2. cyrius300 dit :

    Sympa le « muppet’s show »😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :