Mea Culpa

Je vous ai délaissé, croyez moi je suis honteuse. Mais heureusement, vous ne m’avez point rendus la monnaie de ma pièce et pour cela je vous dis merci.

Ok fini les phrases pompeuses, il faut que je vous raconte le pourquoi du comment de ma disparition. Pourquoi ? Choisissez :

1 – Ma vie est passionnante

2- J’adore raconter ma vie

3- Je n’ai pas d’amis

4- Obi-wan Kenobi

Alors mon excuse numéro 1 pour mon absence est que j’ai déménagé (youhou ! freedom) et que, malgré mon côté geek « je peux rester à gamer toute la journée sur guild wars en mangeant des céréales en peignoir » je n’ai pas eu pour priorité d’installer internet dans mon appart et mes voisins ont tous sécuriser leur réseau. Je préférais quand personne ne savait vraiment comment ça marchait et que c’était open bar mais bon.

Mon excuse numéro 2 est que je sors toujours juste de deux semaines de cours intensifs qui ont été… intensives (on ne s’en doutait pas) ! Je suis en première année de mastère en communication dans une classe remplie… de filles ! Pour mon plus grand bonheur vous vous en doutez bien, vous savez à quoi point j’adore les rassemblements de femmes (ironie profonde). Toujours est-il que je ne suis donc pas dépaysée par rapport à ma licence de théâtre. Il ne me reste plus qu’à espérer que l’ambiance reste bonne et qu’on ne bascule pas vers ce que je crains quand trop de demoiselles se retrouvent dans le même périmètre : le syndrome du nid à vipère. Pour l’instant l’ambiance est bonne (ou du moins c’est ce qu’on me laisse croire) à quelques petites accroches près. Quant aux cours, les cours de PAO font mon bonheur, à la surprise générale (irone profonde, deuxième édition).

L’excuse numéro 3, parce que jamais deux sans trois, est ma vie sociale. J’ai passé beaucoup de temps recluse dans ma campagne profonde et me voilà parisienne ! Tous mes amis se jettent sur l’occasion pour m’arroser de bière et j’ai élu domicile dans mon bar fétiche car dans un 17m² on s’ennuie rapidement.

Tout ça pour te dire : pardon public. Je t’aime d’amour, tu le sais, et maintenant qu’on en parle, tu ne saurais pas où je peux trouver un stage en communication digitale pour une durée de 6 mois ? (ça ne coûte rien de tenter).

With Love.

Vi.

Comments
One Response to “Mea Culpa”
  1. cyrius300 dit :

    Je te souhaite tout le bonheur possible qu’on puisse imaginer… Et surtout, une nouvelle vie encore plus trépidante et exaltante que la précédente.
    A bientôt la parsienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :